Suisse

Des soins minutés à la seconde près

Des infirmières à domicile disent manquer de temps pour leurs patients. Les caisses-maladie visées.
Des soins minutés à la seconde près
Les soignants qui s’occupent de patients ­bénéficiant de soins à domicile se sentent parfois mis sous pression par les caisses-­maladie. Keystone/­photo prétexte
Santé

Pour Gérald*, la vie a pris un tournant aussi inattendu que difficile en juillet 2018. Alors en vacances en Asie, ce confiseur et boulanger-pâtissier fribourgeois est victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Hospitalisé durant deux semaines sur place, où il est opéré à deux reprises, le dynamique sexagénaire revient en Suisse dans l’incapacité de marcher et d’utiliser sa main gauche. «Je prenais des médicaments contre la pression artérielle, mais c’était

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion