International

Voyages au royaume désuni

Boris Johnson s’est rendu en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord. Accueil glacial, méfiance des autorités et objectifs flous pour la date butoir le 31 octobre, ces visites se suivent et se ressemblent.
Voyages au royaume désuni
Lors de sa visite au Pays de Galles, Boris Johnson a promis «d’apporter l’aide qu’il faudra aux éleveurs pour trouver de nouveaux marchés», sans donner plus de détails. KEYSTONE
Brexit

«Bien sûr je me dois de souhaiter ici la bienvenue au dernier Premier ministre du Royaume-Uni.» C’était il y a une semaine. Boris Johnson s’installait pour la première fois sur les bancs de la Chambre des communes en face de la dispatch box, le pupitre derrière lequel le chef du gouvernement britannique s’adresse aux députés. En face de lui, sur les bancs de l’opposition, Ian Blackford, chef du groupe parlementaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion