Solidarité

Les autochtones brésiliens lancent l’alarme

Les dirigeants indigènes ­brésiliens lancent la «Déclaration de Genève» et s’unissent contre Jair ­Bolsonaro.
Les autochtones brésiliens lancent l’alarme
La National Indian Foundation (FUNAI) a rencontré en avril 2019 un groupe d'Indiens Korubo, qui vivent volontairement isolés dans la forêt amazonienne. KEYSTONE ARCHIVES
Brésil

Inquiets, les principaux dirigeants indigènes brésiliens se sont réunis pour la première fois pour dénoncer la politique du gouvernement de Jair Bolsonaro. L’évènement a eu lieu au siège de l’ONU à Genève, où les différents représentants indigènes et leurs associations se sont réunis toute la semaine passée. A l’issue de cette rencontre, ils ont adopté la Déclaration de Genève qui dénonce sans équivoque les nouvelles politiques du nouveau président brésilien,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion