International

Boris Johnson s’entoure d’eurosceptiques

Boris Johnson veut finir le job en choisissant des personnalités favorables au Brexit, notamment à la diplomatie.
Boris Johnson s'entoure d'eurosceptiques
Lors de son premier discours devant Downing Street, Boris Johnson a promis de "sortir de l'UE le 31 octobre, sans conditions". KEYSTONE
Brexit

Le nouveau premier ministre britannique, Boris Johnson, a écarté une grande partie des poids lourds de l’équipe de Theresa May dans son gouvernement. Il s’entourent d’eurosceptiques, avec la promesse de sortir de l’Union européenne le 31 octobre avec ou sans accord. Les premières nominations qu’il a décidées confirment aussi sa volonté, annoncée par ses proches, de promouvoir des femmes et des personnalités issues de minorités ethniques. L’ancien banquier Sajid Javid,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion