Genève

Encore trop de routes illégales

Les autorités genevoises ont du retard dans l’assainissement des tronçons trop bruyants. L’ATE demande à la Cour des comptes de se pencher sur le problème
Dans la voiture-balai des autoroutes 2
Photo: CHARLY RAPPO
Bruit routier

Le délai de plus de trente ans n’a pas été suffisant pour Genève. Depuis 1987, et l’entrée en vigueur de l’ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit, les autorités cantonales et communales doivent agir afin d’assainir les tronçons routiers sur lesquels le bruit dépasse les valeurs admises. Si la date limite de mise en conformité a été repoussée à de multiple reprises, elle échoyait au 31 mars 2018. Or

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion