International

Le retour de l’autogestion

A l’instar de Rimaflow, près de Milan, la récupération d’entreprises par leurs employés s’est développée en Europe après la crise de 2008. Né en Argentine, le mouvement s’organise au niveau international.
Le retour de l’autogestion
Les travailleurs de Rimaflow ont préservé l’emploi tout en transformant la gestion et la production. Un exemple qui a attiré en avril des travailleurs autogestionnaires venus de toute l’Europe. Sbz
Italie

Trezzano Sul Naviglio, dans la banlieue industrielle de Milan. C’est là que se trouve Rimaflow, une usine reprise par des travailleurs qui s’entêtent à y faire revivre une activité. «Rimaflow vivra», «Si travailler est un délit, arrêtez-nous», peut-on lire sur les calicots qui décorent l’entrée. «Ri» comme recycler, réinventer, se réapproprier. L’entreprise de pièces automobiles Maflow a fermé ses portes en 2012, laissant 330 personnes sans emploi. Commençait alors une longue

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion