Jura

Un potager sous perfusion

Le «potager de la Suisse» anticipe les sécheresses. Une association veut améliorer le système d’irrigation des sols du Pays des Trois-Lacs.
Un potager sous perfusion
Le lac de Neuchâtel est englobé dans la réflexion de l’Association Avenir de la Région des Trois-Lacs. VILLE DE NEUCHATEL
Trois-Lacs

Deux corrections des eaux du Jura (1868-1878, 1963-1973) ont jusqu’ici permis à la région des Trois-Lacs, et notamment au Grand Marais, de devenir la plus grande surface agricole du pays. Mais pour combien de temps encore? Sous la menace de sécheresses et de pluies diluviennes toujours plus inattendues, les sols s’assèchent ou ne sont plus aussi bien irrigués qu’avant et la qualité de la biodiversité est menacée. Dans la région,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion