International

«La gestion du tourisme, c’est un défi»

«Gardien» du Machu Picchu, Fernando Astete raconte un des sites les plus visités de la planète.
«La gestion du tourisme, c’est un défi»
Fernando Astete et le Machu Picchu, ici ­photographié par son successeur José Bastante. JOSÊ BASTANTE
Pérou

Directeur sortant du Parc archéologique national du Machu Picchu, Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983, l’anthropologue et archéologue Fernando Astete a consacré 40 ans à l’étude de l’ancienne cité inca. Pouvez-vous décrire le Parc archéologique national du Machu Picchu? Fernando Astete: Situé dans l’est de la cordillère des Andes, aux limites de la forêt amazonienne, il mesure quelque 37 300 hectares et on y accède en train ou à pied. Il jouit d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion