International

Raid aérien sur un centre pour migrants

Une frappe aérienne contre un centre de détention proche de Tripoli a fait plus de 40 victimes et une centaine de blessés, en majorités érythréen et soudanais.
Raid aérien sur un centre pour migrants
Mercredi, les services de secours étaient encore à la recherche d'éventuels survivants sous les décombres du centre de migrants visé par un raid aérien en Libye. KEYSTONE
Libye

Au moins 44 migrants ont été tués et une centaine blessés dans une frappe contre un centre de détention près de la capitale libyenne Tripoli. Le raid a été condamné mercredi par la communauté internationale et dénoncé comme un possible «crime de guerre» par l’ONU. La frappe aérienne menée mardi tard le soir à Tajoura a été attribuée par le gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli aux forces rivales

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion