Suisse

Des rentes en sursis

Les syndicats et l’Union patronale suisse ont trouvé un accord pour la réforme du 2e pilier. Objectif: faire passer la pilule d’une baisse du taux de conversion.
Compromis pour la réforme de la LPP
Pierre-Yves Maillard, président de l'Union syndicale suisse, et Valentin Vogt, président de l'Union patronale suisse, ont défendu leur accord mardi matin devant la presse. KEYSTONE
Retraites 

La culture du compromis n’est pas morte en Suisse. Les syndicats et l’Union patronale suisse en ont fait la démonstration en dévoilant hier les contours de la réforme de la prévoyance professionnelle sur laquelle ils viennent de s’entendre. Un projet ambitieux qui repose d’une part sur la baisse de 6,8 à 6% du taux de conversion qui détermine le niveau de la rente du 2e pilier, d’autre part sur des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion