Helge Reumann ou le théâtre des hostilités
Des clans aux visages bandés ou cagoulés se battent à mains nues et au gourdin dans l’univers de Helge Reumann. ED. ATRABILE
BD

Helge Reumann ou le théâtre des hostilités

Dans SUV , des clans humains sont obsédés par la bagarre et la domination de la nature. Glaçant.
Bande dessinée

«L’homme est un loup pour l’homme.» Le constat pessimiste de Hobbes sur la nature humaine, que contestait vigoureusement Rousseau, dicte le trait d’Helge Reumann depuis plusieurs ouvrages déjà. Notamment les deux derniers, Sexy Guns (2014) et le monumental Black Medicine Book (2017), où le dessinateur, illustrateur et plasticien genevois déclinait les mille et une façons de se savater et s’occire avec une détermination féroce sans raison apparente. Cet imposant grimoire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion