Genève

La formation obligatoire porte ses premiers fruits

Le DIP a fait un premier point de situation jugé encourageant après l’introduction, à la rentrée, du dispositif de formation obligatoire jusqu’à 18 ans, une disposition pionnière.
La formation obligatoire porte ses premiers fruits
Il y a dix mois, la Formation obligatoire jusqu'à 18 ans était lancée. Le DIP a fait mardi un premier bilan encourageant du dispositif. JPDS
Formation

Le dispositif pionnier de formation obligatoire jusqu’à 18 ans (FO18), déployé à la rentrée, a évité de perdre dans la nature des centaines de mineurs «décrocheurs», s’est félicitée la cheffe de l’Instruction publique genevoise (DIP), Anne Emery-Torracinta. Elle a présenté mardi un premier point de situation démontrant que «le DIP a su relever un défi qui n’était pas gagné d’avance». A la rentrée, sur 890 mineurs potentiellement décrocheurs ou ayant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion