Cinéma

Geneviève Sellier. Le genre et le cran

Pionnière des études genre en France, l’historienne du cinéma promeut aujourd’hui la critique féministe sur internet. Elle raconte son parcours héroïque avec humour.
Geneviève Sellier. Le genre et le cran
Invitée par le ciné-club des Sœurs Lumière, la Française était à Genève le 16 mai. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Égalité

Ce printemps, la Française est venue deux fois aux Cinémas du Grütli à Genève. En avril, pour présenter des films de Jean Grémillon dans le cadre d’un cycle sur le cinéma français sous l’Occupation; puis en mai, à l’invitation du ciné-club des Sœurs Lumière. Deux précieuses occasions de rencontrer une pionnière de la critique féministe qui fait autorité. Au mitan des années 1990, avec l’Américain Noël Burch, Geneviève Sellier a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion