Vaud

La municipalité de Vevey se défend

Après avoir envoyé des commandements de payer pour deux millions de francs aux élus suspendus Jérôme Christen et Michel Agnant, la municipalité de Vevey estime que cette pratique est courante.
La municipalité de Vevey se défend 1
Elina Leimgruber, syndique de Vevey, a expliqué que les commandements de payer ont été envoyés parce que les deux municipaux n’ont pas donné suite à plusieurs demandes de renoncer à la prescription. KEYSTONE
Vevey

Lundi, les deux municipaux de Vevey Libre recevaient un commandement de payer de un million de francs chacun «au titre de réparation du préjudice subi». Sous enquête pénale pour violation du secret de fonction, les deux élus sont suspendus depuis décembre dernier, jusqu’à fin juin. Mardi, l’exécutif s’est expliqué par communiqué : les commandements de payer ont été envoyés parce que les deux municipaux n’ont pas donné suite à plusieurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion