Médias

Le personnel de la RTS réagit

L’organisation du personnel de la Radio télévision suisse romande s’est exprimée mercredi pour contester le déménagement du département de l’actualité de Genève à Lausanne.
Le personnel de la RTS réagit
Pour le Syndicat suisse des mass médias, en allant s'installer sur le site de l'EPFL, la RTS joue la carte de l'architecture au détriment de la fonctionnalité. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Télévision

L’organisation du personnel de la RTS (Radio télévision suisse romande) a donné de la voix mercredi pour contester le projet dit Campus qui prévoit le déménagement du département de l’actualité de Genève à Lausanne sur le site de l’EPFL.  «Faire couler du béton n’est pas la bonne réponse à apporter à l’initiative No Billag», dixit Valérie Perrin, secrétaire régionale du Syndicat suisse des mass médias (SSM). Le 3 mai dernier,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion