Genève

La grève des femmes à l’honneur

Cette année, la marche du 1er Mai s’est déroulée sous le signe de la convergence des luttes actuelles.
La grève des femmes à l’honneur 3
En tête de peloton, les slogans féministes sont scandés énergiquement par les manifestantes. PHOTOS JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
1er Mai

Selon nos estimations, ce sont plus de 2500 personnes (6000 selon le syndicat Unia) qui ont défilé dans les rues de Genève sous un soleil radieux en ce 1er mai. L’événement a débuté dans la matinée avec un discours de Maria Pérez, élue d’Ensemble à gauche au Conseil municipal, qui a donné le ton: «Le capitalisme ne peut pas être écologique, féministe et progressiste.» Plus que jamais, le 1er Mai

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion