Cinéma

«La honte est devenue colère»

Road-movie social, radioscopie à chaud sur les ronds-points, J’veux du soleil! est sur les écrans romands. Entretien avec le réalisateur et député insoumis François Ruffin.
«La honte est devenue colère»
Les «gilets jaunes»: pas un mouvement de masse mais une vraie force idéologique, selon Ruffin. ADOK FILMS
France

Depuis octobre 2018, l’effraction du peuple dans le champ politique et médiatique se joue sous le regard médusé du pouvoir et des éditorialistes. Si le mouvement des «gilets jaunes» a perdu en intensité, il n’est pas mort pour autant. Et ce ne sont pas les annonces récentes du président Macron ni l’arrivée des beaux jours qui vont calmer la grogne sociale. Fondateur du journal Fakir et réalisateur de Merci Patron!

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion