Genève

Un enfant, deux arbres

Maria Pérez, d’Ensemble à gauche, propose de planter deux arbres à chaque naissance, l’un sur le territoire de la Ville de Genève, l’autre dans un pays du Sud.
Un enfant, deux arbres
Maria Perez s'est inspirée de l'action "un arbre, un enfant" qui existe depuis 2001 à Lausanne. WIKIMEDIA/ALEX INDIGO/CC2.0
Climat

Planter deux arbres à chaque naissance, un sur le territoire de la Ville de Genève, l’autre dans un pays du Sud, c’est ce que propose l’élue d’Ensemble à gauche Maria Pérez. Cette «double mesure symbolique» permettrait, pour son auteure, de mettre en place un outil concret pour diminuer le taux de CO2 chez nous, mais également de participer à la reforestation des pays du Sud. «Un juste retour» pour la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion