Vaud

Colère noire à l’université de Lausanne

Des étudiants en médecine se sont peint le visage en noir. L’association des étudiants afro-descendants dénoncent une pratique raciste.
Colère noire à l’Université de Lausanne 
Les quatre étudiants ont assuré qu'ils ne connaissaient pas le concept du blackface. DR
Polémique

L’association des étudiants afro-descendant.e.s de l’Université de Lausanne (AEA) ne veut plus de la pratique raciste appelée «blackface», consistant à se peindre le visage en noir, au sein de l’institution. Elle demande au rectorat la création d’un service contre les discriminations raciales. Cette requête survient après une polémique similaire au sein de la Faculté de biologie et médecine. Retours sur les faits. Vendredi matin, des étudiants de troisième année de médecine de l’université de Lausanne ont vu défiler leurs aînés. C’est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion