International

Julian Assange lâché par Quito

Arrêté à Londres dans l’ambassade d’Equateur, le père de WikiLeaks craint d’être extradé vers les USA.
Julian Assange lâché par Quito
Jeudi vers 10h, Scotland Yard a arrêté le fondateur de WikiLeaks, réfugié depuis 2012 dans l'ambassade d'Equateur à Londres. KEYSTONE
Wikileaks

Les déclarations du président d’Equateur Lenin Moreno le laissaient présager: le refuge de Julian Assange (47 ans) dans l’ambassade équatorienne à Londres était en sursis. Jeudi vers 10h, Scotland Yard a arrêté le fondateur de WikiLeaks avec le feu vert des autorités d’Equateur. L’arrestation serait conforme à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Les autorités équatoriennes lui reprochent ses «violations répétées» aux règles régissant ses conditions d’asile. Selon

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion