Genève

Réduire la pollution atmosphérique et sonore

Le Grand Conseil a accepté mardi l’initiative des Verts «De l’air, moins de bruit. Préservons notre santé face à la pollution».
Brouillon auto 139
Les Verts genevois avaient récolté 6353 signature en mars 2018. RA
Pollution

La lutte contre la pollution atmosphérique et sonore s’intensifie à Genève. Le Grand Conseil a accepté mardi l’initiative populaire des Verts «De l’air, moins de bruit. Préservons notre santé face à la pollution». L’initiative avait récolté 6353 signatures en 2018. «La question de la qualité de vie et de la santé publique est de plus en plus prégnante», a reconnu le conseiller d’Etat Antonio Hodgers, en charge de l’Environnement, invitant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion