Solidarité

En RDC, «les mines ont aggravé la pauvreté»

Invitée par Pain pour le prochain et Action de Carême, dans le cadre de leur campagne œcuménique, l’avocate Nathalie Kangaji témoigne des graves pollutions causées par la firme suisse Glencore en RDC.
En RDC, «les mines ont aggravé la pauvreté»
Selon Sœur Nathalie, les entreprises minières rejettent des résidus et des déchets toxiques qui contaminent les rivières et les eaux de surface. PAIN POUR LE PROCHAIN
RDC

Sœur Nathalie Kangaji n’a pas froid aux yeux. Avec son Centre d’aide juridico-judiciaire (CAJJ), l’avocate congolaise se dresse contre les abus perpétrés par les compagnies minières dans la région de Kolwesi, la «capitale mondiale du cobalt», dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC). Soutenue par les ONG suisses Action de Carême et Pain pour le prochain depuis 2014, elle dénonce en particulier les graves contaminations provoquées par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion