Solidarité

Les communautés du charbon exigent que Glencore tienne ses promesses

Septante personnalités suisses s’adressent à la multinationale suisse pour demander le respect des communautés riveraines de ses mines de charbon en Colombie. Glencore admet des «retards».
Le PDG de Glencore et milliardaire Ivan Glasenberg (à gauche BASTIAN NUSSBAUMER
Colombie

La visite d’Ivan Glasenberg, directeur général de Glencore, à plusieurs communautés du nord-est de la Colombie, fin mars 2015, avait suscité des attentes au sein de la population locale. Un an plus tard, «le bilan est critique», soulignent septante personnalités suisses, qui ont adressé le 30 mars 2016 une lettre ouverte au directeur de la firme, domiciliée à Zoug. Des communautés riveraines d’une des plus grandes mines à ciel du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion