Solidarité

Les Yéménites oubliés

Parmi les quelque deux cent mille personnes qui ont fui le Yémen, quinze mille se trouvent en Jordanie où elles bénéficient d’une aide dérisoire. La Chaîne du bonheur récolte ce jeudi des dons pour le Yémen.
Les Yéménites oubliés
Hamed (au centre), un réfugié, devant le restaurant «La porte du Yémen» à Amman. Son visa a expiré, il est en situation illégale et il devra payer une forte amende le jour où il quittera la Jordanie. JBI
Jordanie

Dans la difficulté, ils se sont regroupés. A Amman, la capitale de la Jordanie, les réfugiés yéménites fréquentent les mêmes restaurants, les mêmes mosquées et les mêmes commerces. «Nous nous entraidons parce que nous sommes loin de chez nous. Ce restaurant nous nourrit gratuitement», se réjouit Tahar*, un Yéménite de 47 ans, assis sur les tapis élimés d’un établissement d’Al Baladiyah, un quartier nord d’Amman. Il a fui le Yémen en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion