Lecteurs

Voilà la taxe sur la pauvreté!

Paul Bonny est scandalisé par la nouvelle taxe imposée aux clients les moins fortunés.
La Poste

On sait que le bénéfice consolidé du géant jaune a atteint 405 millions en 2018. Malgré ses déboires avec «l’affaire CarPostal» La Poste affiche une santé financière rayonnante puisqu’elle a pu payer en souriant 200 millions de dividendes à la Confédération.

Pourtant, la Stratégie réseau 2020 – qui a été très critiquée –lui coûte 10 millions par année, de 2017 à 2020, soit 40 millions. Il faut donc que La Poste trouve de l’argent! Elle a décidé de ratisser large, sans trop se préoccuper du terrain. Résultat: mon décompte mensuel de PostFinance prélève désormais 5 francs par mois à un modeste retraité pour la gestion de son compte avec un «Patrimoine investi de moins de 25 000 francs». (Jusqu’ici, c’était moins de 7500 francs.)

Autrement dit, plus on est pauvre, plus il faut payer! Et dire que La Poste est un service public… Il semble que le monde politique trouve ça normal. Navrant!

Paul Bonny, Crans-près-Céligny

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur La Poste

Connexion