Lecteurs

On ne parle pas des dangers

Alphonse Layaz rappelle les risques liés aux nouvelles technologies et évoque l’électrosensibilité.
Télécommunications

La 5G est la cinquième génération de la téléphonie mobile, qui, au prix de l’installation de milliers d’antennes nouvelles, multipliera des usages nouveaux (robotisation, voitures autonomes, chirurgie à distance, etc) et permettra une connexion plus rapide à internet. On admet un risque plus élevé en matière de cybersécurité (piratage). Mais, généralement, on tait une conséquence autrement plus grave: l’atteinte à la santé de la population. Il y aurait aujourd’hui en Suisse 800’000 personnes qui souffrent d’hypersensibilité, engendrée par la téléphonie mobile, une souffrance qui peut même conduire au suicide.

Combien y aura-t-il demain de personnes confrontées à la maladie à cause de cette nouvelle performance technologique? La santé de la population prise en charge par l’ensemble des citoyens ne vaut-elle pas mieux que le bénéfice pécuniaire de quelques-uns? Pour un progrès dont on pourrait certainement se passer.

Alphonse Layaz, Bex

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Télécommunications

Connexion