Cinéma

Le cinéma suisse se distingue

Vendredi soir à Genève, les Quartz honorent la crème de la production nationale. Revue subjective.
Le cinéma suisse se distingue
Bruno Ganz dans "Fortuna" de Germinal Roaux, en lice pour le Quartz du meilleur long métrage de fiction. VEGA DISTRIBUTION
Prix

On ne peut guère en vouloir à ceux qui boudent les traditionnelles remises de prix du ­cinéma – ces interminables ­cérémonies où les «professionnels de la profession» distin­guent leurs pairs. Si la pertinence des nominations et du palmarès reste toujours très subjective, les Oscars et autres Césars ont néanmoins le mérite de présenter un aperçu annuel de la production nationale à l’aune de ses meilleurs films. Et d’attirer parfois l’attention sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion