Suisse

Les villes mettent le frein

Les citadins sont déterminés à ralentir le trafic automobile, y compris sur les artères au centre des cités.
Les villes mettent le frein
La réduction de la vitesse, même sur les axes importants, séduit deux tiers des Zurichois. KEYSTONE
Transports

Des espaces sans voiture. Des centres-villes ou des gares bordées de «zones de rencontre» où les transports publics, les vélos et les piétons sont rois et les voitures ne circulent qu’à 20 km/h. Telles sont les aspirations de trois quarts des habitants des villes suisses, révèle un sondage – publié mardi par gfs.bern sur mandat de la Conférence des villes pour la mobilité – effectué à Bâle, à Berne, à Nyon,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion