Suisse

La burqa, un faux problème

Le Conseil fédéral préconise une réponse ciblée aux problèmes posés par la dissimulation du visage.
La burqa, un faux problème
L’interdiction du voile ­intégral concerne le plus souvent des touristes de pays arabes. Keystone-photo prétexte
Voile intégral

Déposée en 2017 à la Chancellerie fédérale, l’initiative antiburqa sera probablement soumise au peuple l’an prochain. Le Conseil fédéral a confirmé vendredi son opposition à ce texte émanant du comité d’Egerkingen, proche de l’UDC, qui était déjà à l’origine de l’initiative antiminarets. L’expérience aidant, il le prend cependant suffisamment au sérieux pour lui opposer un contre-projet indirect. Celui-ci inscrit dans la loi l’obligation de montrer son visage aux représentants des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion