International

Appel contre Ryad sans la Suisse

La Suisse ne s’associe pas à l’appel lancé devant le Conseil des droits humains par trente-six pays à l’attention de l’Arabie saoudite. Amnesty International ne cache pas sa déception.
Appel contre Ryad sans la Suisse
En janvier dernier, Ueli Maurer a déclaré qu'il convenait désormais de normaliser les relations avec l’Arabie saoudite. Des propos qui ont soulevé une polémique. KEYSTONE
Droits humains

Trente-six pays ont appelé jeudi à Genève Ryad à libérer des militantes saoudiennes et à collaborer avec l’enquête de l’ONU sur le meurtre de Jamal Khashoggi. Berne ne s’associe pas parce qu’elle estime s’être déjà exprimée. Amnesty International se dit «déçue», tandis que Reporters sans frontières (RSF) se déclare «consternée» par le choix de la Suisse. La déclaration lancée jeudi devant le Conseil des droits de l’homme par l’Islande au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion