Vaud

Protestation devant le siège de Vale

Les militants suisses ont été rejoints par des représentants des communautés brésiliennes touchées par la rupture d’un barrage minier en janvier dernier.
Protestation devant le siège de Vale
Leticia Oliveira, à gauche, et Moises Borge, tous deux activistes du Movimento Dos Atingidos Por Barragens, ont protesté mercredi devant le siège de Vale à Saint-Prex. KEYSTONE
Brésil

Mercredi, des représentants des communautés touchées par la rupture d’un barrage minier laissant échapper des boues toxiques au Brésil se sont joints à des militants suisses pour protester devant le siège de Vale, à Saint-Prex. Ils ont dénoncé la responsabilité du N° 1 mondial de la production de minerai de fer dans la catastrophe du 25 janvier dernier, qui a fait entre 150 et 200 morts et plus d’une centaine de disparus. En

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion