Arts plastiques

Marcia Hafif, le réel au format abstrait

Le Mamco dresse un bel «Inventaire» d’une figure de la ­peinture souvent à contre-courant.
Marcia Hafif, le réel au format abstrait
Marcia Hafif au Mamco. A gauche, le triptyque 178 (1967), critiqué pour sa taille. ANNIK WETTER
MAMCO

Elle est décédée il y a presque un an, à l’âge de 88 ans, dans la même ville californienne de Laguna Beach où elle a grandi. Marcia Hafif, née Marcia Jean Woods, n’aura donc pas vu la grande exposition que lui dédie l’une des institutions qui la connaît le mieux: le Mamco, à Genève. Un Musée d’art moderne et contemporain avec qui elle avait noué des relations étroites, et aux murs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion