Genève

La froideur du meneur des agresseurs de Saint-Jean

Mercredi, les experts psychiatres se sont exprimés devant le Tribunal. Les docteurs Christophe Coste et Patrick Blachère ont souligné l’empathie défaillante de l’homme de 20 ans, jugé pour avoir frappé sans raison deux trentenaires avec une batte de baseball.
Agresseurs de Saint-Jean devant la justice
Le procès de deux des auteurs de l’agression sauvage commise en janvier 2017 à Genève, dans le quartier de Saint-Jean, s’est ouvert lundi devant le Tribunal criminel de Genève. KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi
Procès

Le meneur présumé de la bande de cinq jeunes qui a commis l’agression barbare de Saint-Jean a une personnalité dyssociale. Il est aussi incapable de tirer des enseignements du passé, ont indiqué mercredi les experts psychiatres qui l’ont examiné. Devant le Tribunal criminel de Genève, les docteurs Christophe Coste et Patrick Blachère ont souligné l’empathie défaillante de l’homme de 20 ans, jugé pour avoir frappé sans raison deux trentenaires avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion