Genève

Dégradé pour discrimination raciale

Le procureur général a condamné un policier qui a diffusé des photomontages antisémites et racistes sur un groupe WhatsApp. Mauro Poggia l’a sanctionné, refusant de le licencier.
Dégradé pour racisme 1
Les images diffusées par le policier témoignent de son goût pour les mises en situation d’Adolf Hitler, selon le Ministère public. DR
Police

Le Ministère public a condamné pour discrimination raciale un policier, par ailleurs membre dirigeant d’un syndicat des forces de l’ordre, à 90 jours-amendes d’un montant de 150 francs. Il diffusait des images et des propos antisémites et racistes au sein d’un groupe WhatsApp, composé d’une vingtaine de collègues issus de sa volée de l’école de police. Il écope d’une amende immédiate de 2 700 francs et doit payer les frais de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion