Religions

Le pape demande du concret

A Rome, le sommet des évêques sur la protection des mineurs veut faire entendre la voix des victimes.
Le pape demande du concret
Plusieurs manifestations de victimes d’abus sexuels se sont déroulées hier aux abords de la place Saint-Pierre, à l’occasion de l’ouverture du sommet. KEYSTONE
Abus sexuels

«Avant de devenir évêque, je connaissais le phénomène, mais je n’y avais pas été confronté. Rencontrer des victimes m’a aidé à comprendre, expliquait hier dans nos colonnes Mgr Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg. C’est à la lumière de ces rencontres que je peux me situer et agir.» Le sommet ouvert hier à Rome, le pape François l’a voulu comme une occasion de faire entendre la voix des victimes, dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion