Culture

«Black Earth Rising», black-out absolu

Avec le génocide des Tutsis comme toile de fond, Black Earth Rising ausculte les ­conséquences de l’horreur.
«Black Earth Rising», black-out absolu
John ­Goodman et Michaela Coel, ­absolument brillants dans Black Earth ­Rising. BBC Two/­Netflix
Série

C’est à Leonard Cohen que revient l’honneur d’ouvrir les huit épisodes de Black Earth Rising, à voir sur Netflix. «You want it darker», chantait le Canadien de sa voix sépulcrale, comme une prémonition de sa mort toute proche. Tuer la flamme et tâtonner dans l’obscurité, c’est effectivement ce que fait Hugo Blick dans cette série de Netflix et BBC Two, qu’il a écrite, produite et réalisée. D’une Afrique qui se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion