Vaud

Un appel pour les migrants apprentis

Une coalition souhaite que les migrants déboutés puissent achever leur formation en Suisse.
Un appel pour les migrants apprentis
Samedi dernier à Lausanne, des Assises romandes ont réuni de jeunes migrants déboutés privés d'apprentissage. AKA
Asile

«Donnez-nous la chance de rester et de finir notre apprentissage, laissez-nous travailler.» C’est un appel en forme de cri du cœur qu’ont lancé jeudi apprentis et acteurs de la société civile. Réunis à Lausanne, parrains et marraines de migrants, employeurs et professionnels du domaine souhaitent que les jeunes déboutés de l’asile puissent terminer leur apprentissage dans nos contrées. Actuellement, le service de l’emploi contraint les patrons à les licencier, les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion