Suisse

Une CCT pour les coursiers à vélo

C’est une première en Europe, selon Syndicom. Dès le 1er mai, une convention collective de travail garantira des standards minimaux aux coursiers.
Une CCT pour les coursiers à vélo
Outre les salaires minimum, la CCT prévoit des suppléments pour le travail le dimanche et les heures supplémentaires, des dispositions pour les piquets, la planification des services, les arrêts maladie et même un congé paternité. KEYSTONE
Travail

Les coursiers à vélo auront une convention collective de travail (CCT) à partir du 1er mai. Les partenaires sociaux ont signé mardi cet accord qui garantit des standards minimaux. Le salaire horaire plancher s’élève à 20,35 francs. Cette CCT pour les coursiers à vélo et les services coursiers urbains est une première en Europe, selon Syndicom. Elle vise à protéger le secteur du dumping salarial pratiqué par certaines multinationales comme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion