Genève

La session qui valait des milliards

Le 19 mai, les Genevois se prononceront sur le sort de la CPEG et sur la réforme de l’imposition des entreprises. Des objets cruciaux qui pourraient en éclipser d’autres.
La session qui valait des milliards
Genève, le 15 décembre 2018. Action symbolique du Comité référendaire «RIE3, RFFA non c'est NON!», qui combat la Loi relative a la reforme fiscale et au financement de l'AVS. La réforme de l’imposition des entreprises sera à nouveau au menu des votations en mai prochain. KEYSTONE
Votation

Le menu de la session de votation du 19 mai prochain sera particulièrement copieux. Au point de risquer l’indigestion. Pas moins de neuf objets différents seront en effet soumis aux citoyens genevois. Ils se prononceront notamment sur la recapitalisation (pour plus de 4 milliards de francs) de la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève (CPEG), sur la réforme de l’imposition des entreprises (186 millions de pertes) et son pendant fédéral (RFFA), ainsi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion