Neuchâtel

Ecole au rabais pour les requérants

Les enfants réfugiés vivant au centre fédéral de Perreux ne sont pas scolarisés dans les écoles publiques et ont deux fois moins d’heures de cours.
Ecole au rabais pour les requérants
Les enfants du centre de Perreux (ici en 2016) suivent deux fois moins d’heures de cours que les petits Neuchâtelois. Keystone
Asile

La nouvelle procédure d’asile accélérée prive-t-elle les enfants réfugiés de scolarité normale? C’est la question que soulève l’association Droit de rester Neuchâtel dans une lettre publique adressée récemment à Monika Maire-Hefti, conseillère d’Etat chargée de l’Education. Les enfants vivant dans le centre fédéral pilote de Pereux, à Boudry, ne sont pas scolarisés dans une école traditionnelle ni ne bénéficient du même nombre de périodes d’enseignement. Une pratique que l’association de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion