Médias

«Micro» fait le pari du papier

Les initiateurs de Micro misent sur le print avec un journal que l’on feuillette au café.
Micro fait le pari du papier
"Micro" se présente comme un trihebdomadaire au format deux fois plus petit que le tabloïd. KEYSTONE
Presse romande

La disparition de la version imprimée du quotidien Le Matin en juillet dernier suscite la création d’un successeur, Micro. Lancé lundi après une longue phase préparatoire, le dernier-né de la presse romande prend le pari du papier et s’inscrit ainsi à contre-courant de tous les sites d’information apparus ces dernières années du fait de la crise de la presse, à commencer par Bon pour la tête et Heidi.com, qui assurent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion