Culture

«Get a Nerve», expo sans complexes

Face festive, turbulente et peu commerciale de la foire Artgenève, «Get a Nerve» rassemble de nombreux artistes jusqu’à dimanche. Dont Pricasso, qui peint des portraits avec son kiki.
«Get a Nerve», expo sans complexes
Le peintre Pricasso en tenue de travail, avec le portrait fraîchement réalisé de l’auteur de ces lignes. TTH
Expo

«Au départ, les gens sont un peu effrayés, mais après dix minutes, ils trouvent ça parfaitement normal.» «Ça», c’est le modus operandi 100% original du peintre australo-britannique Pricasso: pour faire votre portrait en une quinzaine de minutes, l’artiste se sert de son zizi. Un membre-pinceau strictement sans tumescence, avec lequel il réalise un millier de toiles par an, trempé dans une jolie gamme de pigments entièrement naturels. «Ceux que j’utilisais

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion