Livres

Passer et s’émerveiller

Dans Novembre, son dernier livre, Jean Prod’hom marche, observe, prélève, s’interroge et imprime sa foulée dans la prose avec une qualité d’attention devenue rare.
Passer et s’émerveiller
Roman

Coutumier de la forme fragmentaire (Tessons, 2014 et Marges, 2015), Jean Prod’hom a fait le pas de la prose dans son dernier livre, Novembre, récit à la première personne d’un périple à pied depuis son foyer familial du Riau, dans le Haut-Jorat, vers les terres lacustres du Seeland. Comme il le raconte dans le prologue, deux événements ont déclenché le besoin de sortir des sentiers battus: la retraite et la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion