Lecteurs

Un risque de ralentissement économique

Stéphane Florey pense que l’initiative contre le mitage induira des hausses des prix de biens immobiliers et des loyers.
Initiative

En limitant définitivement la zone constructible, l’initiative contre le mitage fera augmenter les prix des logements et des immeubles d’activités (bureaux, commerces, artisanat, industrie). Cette hausse pourrait être très importante à terme et rien ne pourra l’endiguer, sauf un néfaste et drastique ralentissement économique qui portera une atteinte inédite à notre prospérité. Il est faux de prétendre que la hausse des terrains – admise par les initiants – sera endiguée par le mode d’habitat tel que les coopératives. Le simple bon sens démontre que, toutes choses égales par ailleurs, si le prix des terrains augmente, les loyers des appartements, en coopérative ou non, augmenteront. Les coopératives ne savent pas encore construire sans terrain…

Pour cette raison, les associations de propriétaires qui favorisent l’accession à la propriété et les associations de locataires du pays sont opposées à cette initiative à caractère inflationniste. Pour Genève, qui connaît encore une pénurie de logements importante, ces conséquences seraient démultipliées et donc tout à fait désastreuses. Je refuse cette initiative et vous encourage à faire de même.

Stéphane Florey,
député UDC, Genève

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Initiative

Connexion