Suisse

Les retraités contre les réfugiés

L’UDC présente son programme de législature. Elle veut marquer de son empreinte le débat sur l’AVS.
Les retraités contre les réfugiés
Le paquet AVS et fiscalité des entreprises? «On ne peut pas relier ­arbitrairement deux mesures qui n’ont rien à voir», estime Albert Rösti. KEYSTONE
Retraites 

L’UDC ne veut pas laisser à la gauche le monopole de la défense de l’AVS. Elle a décidé de s’engager sur la voie d’un financement complémentaire, mais elle le fait à sa manière. Son objectif est d’attribuer un milliard de plus par année à l’AVS en réduisant d’autant les moyens à disposition pour l’aide au développement et l’asile. Un groupe de travail dirigé par le conseiller national bernois Adrian Amstutz

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion