International

«Erdogan veut protéger l’EI»

Le leader kurde Saleh Muslim avertit des conséquences d’un retrait des Etats-Unis et interroge leurs relations avec Ankara.
«Erdogan veut protéger l’EI»
Saleh Muslim, dirigeant historique du parti kurde PYD, se dit confiant dans la capacité de la Fédération démocratique de Syrie à résister à une offensive turque. WIKIMEDIA/CC
Syrie

L’annonce du désengagement militaire étasunien du nord de la Syrie (lire ci-dessous) est une aubaine pour le groupe Etat islamique (EI). Interrogé par Le Courrier, Saleh Muslim, dirigeant historique du parti kurde PYD, dit sa confiance dans la capacité de la Fédération démocratique de Syrie (FDS) – qui administre les régions arabo-kurdes (Rojava) autonomisées de Damas – à résister à une offensive turque. Mais la multiplication des fronts et l’affaiblissement de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion