Arts plastiques

Photographie, quatre regards romands

En cette fin d’année, la photographie romande brille de mille ouvrages. En voici quatre (et tant pis pour les 996 autres).
Photographie, quatre regards romands
Parutions

Un regard en noir et blanc, une fenêtre temporelle de trente ans: pour raconter la Suisse dans Homo Helveticus, Didier Ruef orchestre une étonnante plongée dans les profondeurs du pays, souvent loin des grands centres urbains. Et s’il inclut des symboles touristiques, c’est pour les émasculer, comme lorsqu’il ne présente qu’une courte fraction du jet d’eau de Genève. Militaires en plein défilé, jeune femme en posture bondage, fabricants de couteaux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion