International

Retraite ou victoire?

Donald Trump estime avoir vaincu l’Etat islamique et a annoncé le retrait de ses troupes hors de Syrie. Mais Daech reste présent et la victoire de Bachar al-Assad se profile.
Retraite ou victoire?
Environ 2000 soldats étasuniens, essentiellement des forces spéciales, sont déployés dans l’Est de la Syrie. KEYSTONE
Etats-Unis/Syrie

«Nous avons vaincu le groupe Etat islamique en Syrie, la seule raison selon moi pour laquelle nous étions présents pendant la présidence Trump.» C’est par ce tweet, publié mercredi après-midi, que Donald Trump a annoncé le retrait des forces américaines de l’Est de la Syrie. Environ 2000 soldats étasuniens, essentiellement des forces spéciales, sont déployés dans cette région contrôlée par les Kurdes. L’annonce a fait bondir jusque dans les rangs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion