Suisse

Ruag soupçonnée de surfacturation

Le Département de la défense a-t-il trop payé pour l’entretien des avions militaires? Des parlementaires demandent des comptes.
Ruag soupçonnée de surfacturation
L’entreprise Ruag aurait gonflé les factures d’entretien de la flotte de l’armée suisse pour plus de 30 millions de francs. KEYSTONE/Urs Flueeler
Finances publiques

L’entreprise Ruag gonflerait depuis des années les factures pour l’entretien des avions et hélicoptères militaires: ce sont les reproches publiés hier dans un article de la Zentralschweiz am Sonntag. But de la manœuvre: subventionner le domaine non ou peu rentable de l’aviation civile. Ruag conteste, mais des parlementaires demandent que toute la lumière soit faite. Selon les sources consultées par la journaliste, la surfacturation dure depuis plusieurs années. Au lieu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion