Musique

Musique sous presse

Dans une presse suisse en crise, les revues spécialisées sont d’abord institutionnelles. Mais des francs-tireurs comme Immersions ou Multiple font émerger un regard singulier ou un discours critique.
Musique sous presse
Nicolas Senn en costume traditionnel thurgovien, son hackbrett à 125 cordes sur l’épaule. Une star d’outre-Sarine dans l’objectif d’Immersions. MAXIME FAYET
Publications

Comment écrire sur les musiques en Suisse? Et sur les musiques suisses en particulier? A l’heure où la presse généraliste – quotidienne ou hebdomadaire – rétrécit comme peau de chagrin, les revues spécialisées apparaissent comme les supports ­précieux d’une réflexion critique déployée sur des espaces confortables, sous des plumes venues d’horizons divers (monde académique, acteurs de la scène musicale, observateurs aux regards affûtés). Bassin de population restreint, multilinguisme, report des habitudes vers

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion